Articles / Reviews

The Sound - From The Lions Mouth (review)

date: Dec 28, 2009


 

THE SOUND - From The Lions Mouth 

Ayant eu le grand plaisir de rédiger la chronique de "2007-2009 " du Rudy Trouvé Septet, et y ayant retrouvé des sonorités me rappelant The Sound, j’ai effectué une recherche sur notre site et… nada. Faut dire que le leader de cette excellente formation a malheureusement mis fin à ses jours en 1999 et que le groupe s’était séparé en 1987. Ce qui suit ne fait donc absolument pas partie de l’actualité musicale. J’avais juste envie de combler ce que j’estimais être un vide.

"From The Lion’s Mouth" est le deuxième album de ce quartette originaire de London, sorti en vinyle en 1981 sur le label Korova, qui éditait également des groupes (beaucoup plus connu) tels que The Chameleons ou Echo & The Bunnymen. C’est de l’avis des admirateurs du groupe leur meilleur album. Certainement un des meilleurs albums des années ’80. Les musiciens qui jouent cette pièce majeure sont Adrian Borland (bien sûr) (guitare et chant), Michael Dudley(batterie), Graham Green (basse), et Max Mayers (claviers). La musique proposée est très rock, à contre-courant des productions de l’époque (tout du moins celles qui étaient radiodiffusées). Très proche des Caméléons, des Petits Lapins, ou du premier U2 (j’ai lu quelque part que The Edge appréciait beaucoup The Sound).

Bien sûr il y a du synthé, qui habille délicatement la musique, mais celle-ci est plutôt brute de décoffrage, pas du métal, mais du bon rock’n’roll bien gras. Vous trouverez sur cette galette les "standards" accrocheurs du groupe que furent "Winning" et "Sense Of Purpose", mais également du plus doux, comme le subtil "Silent Air" ("You showed me that silence can speak louder than words"). A mentionner également la superbe plage de clôture : "New Dark Age", titre très Cold Wave, Joy Division n’est pas loin!

Nombre de journalistes et professionnels de la musique s’intéressaient au groupe. The Sound était apprécié par ses pairs. John Peel, les a régulièrement invités à enregistrer des sessions dans ses studios de la BBC. Pour avoir discuté avec Adrian après un concert liégeois devant… 200 personnes (à peine), je peux vous dire qu’il était en plus très sympa. Alors pourquoi ce quasi-anonymat ? Nous sommes en pleine période néo-romantique et l’aspect de nos quatre garçons est aussi banal que le nom du groupe. Ils n’avaient aucun look ! Adrian a un jour déclaré lors d’une interview : "lorsque nous sortons en ville pour acheter des fringues, nous rentrons sans, mais avec un paquet de disques".

Ceci n’explique probablement pas tout, le marketing doit également y être pour quelque chose. Quoi qu'il en soit, The Sound n’a connu qu’un succès éphémère et très moyen, et uniquement en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et… en Belgique ! Voilà ce que je peux dire sur cette formidable formation qui a bercé mon adolescence. Si vous ne devez posséder qu’un seul de leurs albums, c’est assurément "From the Lion’s mouth" réédité en CD par le label Renascent en 2002, un disque d’île déserte !

Pascal Laurent


Pays: GB

Renascent RENCD5

Sortie: 2002 (réédition, original 1981)



<< previous page